Go
  • Accueil
  • Conseils & Entretiens - Conduire un scooter 50cc

Conduire un scooter 50cc conseils & entretiens

En France, on peut conduire un scooter en 50cm3 dès l’âge de 14 ans. Le scooter est donc un bon moyen de transport pour les jeunes qui souhaitent gagner en mobilité et autonomie. Cependant, avant de se lancer dans le permis AM, anciennement appelé le BSR, il faut connaître les bases de la conduite d’un scooter.

 

Le fonctionnement d’un scooter 50cc

Démarrage scooter

Un scooter a la particularité d’être un véhicule motorisé automatique. Cela signifie que les vitesses vont se changer automatiquement sans avoir à manier un levier de vitesses.
Un scooter est donc assez simple à prendre en main mais il faut quand même être attentif et concentré et également connaître à peu près le fonctionnement d’un scooter.

 

  • Le démarrage : 

Pour démarrer un scooter, il faut impérativement commencer par serrer l’un des freins. En effet, allumer son scooter sans enclencher un frein risque de faire avancer votre scooter dès le démarrage.
En gardant la main sur le frein, vous pouvez alors actionner le moteur en insérant votre clé de contact dans le neiman.
Certains scooters on un démarrage au kick mais cette fonctionnalité est de plus en plus rare. 

Lorsque votre scooter est bien allumé, vous pouvez partir.

 

  • L’accélération :

L’accélération d’un scooter se fait avec la poignée droite.
Pour accélérer et adapter votre vitesse, vous devez tourner cette poignée.
En accélérant, les vitesses de votre scooter vont se passer automatiquement grâce au variateur de votre scooter ainsi, vous n’aurez pas à les changer manuellement. 

 

  • Le freinage :

Maintenant que vous savez accélérer, il faut aussi savoir freiner !
Comme sur un vélo, un scooter est composé de deux freins situés de chaque côté du véhicule. Pour freiner, il faut actionner des leviers de freins qui sont situés sur le guidon de votre scooter.

Le levier gauche permet de freiner la roue arrière de votre véhicule, c’est celui qu’il faut privilégier pour vos freinages en douceur.

Le levier droit permet d’actionner le frein avant et est principalement utilisé pour les freinages plus puissants. 

Cependant, vous devez toujours anticiper la route et vos arrêts afin de freiner plus naturellement, en ayant juste à arrêter d’accélération.
Cette décélération va vous permettre de diminuer progressivement votre vitesse et d’avoir un freinage plus doux et souple.

 

  • Le changement de direction :

Pour changer de direction à scooter, vous devez commencer par signaler votre changement de direction en actionnant votre clignotant.
Ensuite, vous devez ralentir afin de garder une bonne stabilité et un bon équilibre. 

Si vous souhaitez tourner à gauche et que vous êtes situés sur le côté droit, avancez progressivement vers le côté gauche en tournant légèrement votre guidon dans la bonne direction. 

Une fois arrivez au niveau de l'intersection, vous pouvez freiner si votre vitesse est encore trop rapide. 
Puis, tournez doucement votre guidon dans la bonne direction tout en vous penchant légèrement sur le côté afin d’accompagner le virage et de garder un bon équilibre.

 

  • L’arrêt :

Si vous souhaitez vous arrêter, vous devez prévoir et signaler cet arrêt en freinant progressivement afin que les autres usagers de la route puissent anticiper votre arrêt et ainsi adapter leur vitesse au fur à mesures.

Une fois votre véhicule arrêté sur une place de stationnement, vous pouvez béquiller votre scooter et couper le contact. Il existe des béquilles centrales qui sont plus stables mais il y a aussi des béquilles latérales.

Pour le stationnement de votre véhicule, privilégiez des places plates et stables. De plus, les deux-roues motorisés, comme les scooters, ne sont pas autorisés à stationner sur les trottoirs.
Favorisez donc des places spécifiques aux deux-roues motorisés ou les places de voitures. 
Attention ! Les scooters ne sont pas équipés d’un système de marche arrière, assurez-vous donc que vous pouvez facilement ressortir votre véhicule une fois garé. 

Pour plus de sécurité, pensez à mettre un antivol à votre scooter ! 
En effet, les vols de scooters sont fréquents. Si possible, attachez l’antivol à un point fixe ancrer dans le sol. Choisissez également un bon antivol de scooter, solide et pratique.

 

Avoir les bons réflexes de conduite

Tout d’abord, lorsque l’on conduit un scooter, on doit commencer par connaître et respecter le code de la route. En effet, le code de la route est là pour ordonner la circulation des véhicules, qu’ils soient motorisés ou non, il est donc nécessaire de l’appliquer scrupuleusement. 

En dehors du code de la route, la conduite d’un scooter demande d’avoir de bons réflexes pour éviter les accidents ou les chutes. Nous vous donnons ici quelques conseils à suivre pendant l’utilisation de votre scooter :

 

  • Toujours anticiper la route

Conduire un scooter demande une grande concentration. Le conducteur doit toujours regarder la route. 
Être attentif permet de mieux anticiper la route et les potentiels obstacles. C’est important car en cas d’accident, le conducteur d’un scooter est plus exposé à des blessures grave qu’un automobiliste. 
Pour bien anticiper la route et savoir réagir en cas d’imprévus, il faut être à l’aise sur son scooter et bien connaître son fonctionnement. Nous vous conseillons donc de faire votre premier essai de scooter sur un terrain plat et ouvert comme un grand parking. Vous pouvez également vous inscrire à des formations de conduite.

 

  • Gérer sa vitesse 

Les scooters sont des véhicules assez nerveux et sont très réactifs à l’accélération. Vous devez donc bien gérer votre vitesse pour éviter les accélérations soudaines. 

De plus, plus votre vitesse augmente, plus vous perdez en stabilité et équilibre. Il faut donc bien penser à ralentir en freinant ou décélérant dès l’apparition d’un virage ou un changement de direction. 

  • Bien se positionner sur la route

Vouloir serrer le côté droit lorsque l’on est en scooter est une erreur car cela invite les automobilistes à vous doubler.
Or, il n'y a pas toujours la place pour un doublement et les voitures peuvent parfois forcer le passage en frôlant le conducteur de scooter.
Cette pratique est dangereuse et peut provoquer une collision entre le scooter et la voiture ou une chute. 

Il faut donc mieux se positionner au centre de la voie et rester dans la même lignée sans faire des slaloms.

 

Bien entretenir son scooter

Entretien et réparation scooter

Autre point clé pour une conduite un scooter en toute sécurité, c’est le bon fonctionnement du véhicule.

En effet, les pièces d’un scooter peuvent s’user progressivement avec le temps et à l’utilisation. Il faut donc s’assurer régulièrement que les différentes pièces de votre scooter soient en bon état.

Plusieurs pièces et parties de votre scooter doivent également être souvent nettoyées. Ainsi, il est important de bien entretenir son carburateur ou son bloc moteur.
Nous vous conseillons également de toujours avoir une courroie de distribution en réserve car une courroie cassée, c’est un scooter immobilisé et potentiellement des problèmes mécaniques plus importants.

Si vos pièces sont trop usées ou cassées, vous devez les remplacer par des pièces pour scooters neuves.

En plus d’avoir un scooter bien entretenu, un conducteur de scooter doit aussi être bien équipé.
Le port du casque est obligatoire mais nous vous conseillons d’avoir aussi des gants, un blouson et un pantalon.