Go
  • Accueil
  • Roulements de roue moto : le montage

Roulements de roue moto : le montage

Montage des roulements de roue moto


Les roulements moto d'aujourd'hui sont des éléments fiables, résistant bien au-delà des 50 000 kms.
Mais selon l'utilisation de votre moto, ce sont des éléments qui demandent une certaine attention, un contrôle et parfois un remplacement.

Le rôle d'un roulement moto est d'offrir à l'axe de la roue un minimum de frottement lors de sa rotation.
Au fil des kilomètres et selon votre entretien, la cage et ses billes peuvent perdre de leur efficacité. Cuvette marquée, billes rouillées, ou encore joints vieillis, les raisons sont multiples. Si en général, un roulement tient au minimum 50 000 kms, sa durée de vie peut se réduire selon les contraintes qu'on lui fait subir et l'entretien qu'on lui apporte. Des trajets répétés sous la pluie, une chaîne trop tendue, une pratique sur circuit voire une mauvaise utilisation du jet haute-pression peuvent malmener ces éléments.

CONTRÔLE

A l'aide d'une béquille de stand avant, suspendez la roue et appuyez de manière latérale sur la jante. Un moyen simple de vérifier la présence de jeu dans les roulements.
Ensuite, en démontant les étriers de frein, la roue devient libre de tout frottement. On peut ainsi se concentrer sur les roulements et détecter la moindre vibration.
Si tout tourne sans le moindre bruit et sans le moindre jeu, vos roulements sont en bon état. Mais si vous décelez la moindre anomalie, une résistance ou un bruit, il est temps de les remplacer.

DEMONTAGE

1) Une fois démontée, couchez la roue sur un chiffon, voire même un carton épais pour ne pas abîmer le disque et ses vis. Les roulements sont dissimulés derrière les cache-poussières qui forment un premier barrage contre l'eau et la poussière. Pour les retirer, prenez un gros tournevis ou encore un démonte-pneu et faites levier. Attention, dans le cas où vous comptez les réutiliser, évitez de les retirer avec un outil trop fin. Celui-ci risquerait de trancher les bords du joint et d'en abîmer les lèvres.

2) Vous avez enfin l'accès aux roulements de chaque côté de la jante. Coincée entre les deux roulements se trouve une entretoise qui guide l'axe de roue. A l'aide du gros tournevis, appuyez contre celle-ci pour la décaler. Vous avez enfin accès au roulement du fond.

3) Avec un axe et un marteau, frappez sur le roulement de l'intérieur du moyeu pour le chasser à l'extérieur, tout en croisant les points d'impacts. De cette manière, le roulement va petit à petit se déloger. Prenez votre temps pour ne pas abîmer le moyeu. Le premier roulement est sorti et l'entretoise est enfin libérée. Retournez la roue puis procédez de la même manière pour le second roulement.

4) Muni d'un dégraissant et d'un chiffon, nettoyez l'intérieur pour préparer l'installation du kit de roulements neufs. Profitez-en pour vérifier que les gorges ne soient pas marquées. Une quelconque anomalie pourrait empêcher le roulement de bien se caler dans la cuvette. Cela occasionnerait une usure prématurée de la pièce.

5) Appliquez de la graisse avec un pinceau sur les emplacements pour faciliter l'introduction des nouveaux roulements. N'oubliez également pas de nettoyer et graisser l'entretoise. La jante est maintenant prête à accueillir les nouveaux roulements et leurs cache-poussières.

REMPLACEMENT

1) Placez le roulement neuf sur le moyeu. Vérifiez qu'il ne soit pas positionné de travers puis enfoncez-le légèrement. L'utilisation d'un maillet caoutchouc évite de l'abîmer.

2) Pour l'introduire complètement, utilisez ensuite le vieux roulement en le superposant. A l'aide du maillet, frappez dessus pour enfoncer le roulement neuf. De la même manière que pour l'extraction, faites le tour du roulement tout en frappant. Si le roulement ne rentre pas dans son logement malgré l'utilisation du mayet, assurez-vous qu'il s'agit de la bonne référence. Pour cela faites la comparaison avec l'ancien, n'hésitez pas à contrôler largeur, diamètre intérieur et extérieur avec un pied à coulisse. Une astuce consiste à mettre le roulement au congélateur 24 heures avant la pause. Refroidi, le roulement sera rétracté de quelques microns qui pourront suffire à le faire pénétrer sans mal dans son logement.

3) Il ne vous reste plus qu'à mettre en place le cache-poussière. Mettez de la graisse du côté intérieur, puis enfoncez-le avec le maillet. Nous conseillons une graisse marine ou bien de la graisse blanche d'étanchéité spécifique aux roulements.

4) Faites de même de l'autre côté de la jante en n'oubliant surtout pas de placer l'entretoise au milieu.
ATTENTION Pour l'étape 2), une douille peut jouer le rôle de l'ancien roulement. Simplement, Il faut un outil de diamètre équivalent au roulement pour que toute la force de l'impact soit répartie sur le contour extérieur (la cage) et éviter ainsi d'endommager le roulement au montage. Il ne faut jamais taper sur la partie centrale (passage de l'axe de roue).

ATTENTION Si le nettoyage de votre moto se fait à l'aide d'un jet haute pression, ne vous attardez pas trop sur le moyeu de la roue. Avec la pression, l'eau finit par passer au travers du cache-poussière.


MATERIEL:
- Gants Mechanics
- Kit de roulements avec joints spys All Balls
- Démonte-pneu
- Grand tournevis
- Marteau
- Bombe de nettoyant/dégraissant
- Chiffons
- Tube de graisse
- Pinceau
- Maillet caoutchouc
- Roulement usagé/Douille